Portrait de la Créatrice

Engagée dans le développement durable, Catherine Chalom est adhérente de nombreuses associations pour la défense de l’environnement et le développement de l’agriculture biologique : Nature & Progrès, LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), Greenpeace, Kokopelli, le MDRGF (Mouvement pour la Défense et le Respect des Générations Futures),…

Apiculteurs amateurs, son mari Eric van der Vlist et elle ont développé un site pour la promotion du miel et des apiculteurs http://apiculteurs.info afin de développer le contact direct entre le producteur et le consommateur, et un meilleur respect de l’abeille par ce dernier.

Dans le même esprit elle a fait partie de l’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne/de Proximité) des Volontaires (Paris 15ème).

Elle s’est passionnée pour la sauvegarde des variétés anciennes d’arbres fruitiers comme de légumes et c’est dans ce cadre qu’elle a découvert Kokopelli, la Ferme de Sainte Marthe,….les foires aux arbres de Lisieux, Yvetot, la fête de la tomate à Montlouis.

Sa production de fruits – initialement conçue pour une consommation familiale – est désormais en agriculture biologique AB (certification Ecocert) et sous mention Nature & Progrès et elle est adhérente du GRAB HN Groupement Régional des Agriculteurs Biologiques de Haute Normandie.

Manger bio n’est pas seulement manger des aliments avec de meilleures qualités alimentaires et gustatives, c’est aussi préserver la planète, la santé des agriculteurs et créer de l’emploi ; elle souhaite que les aides financières versées aux agriculteurs soient réorientées en ce sens pour que manger bio ne soit pas/plus un luxe, la différence de prix résultant aujourd’hui essentiellement de la politique agricole.

Depuis son adolescence – elle a participé au groupe « femmes » du lycée Fénelon en 1976, elle souhaite une amélioration de la situation des femmes dans la société. Après avoir participé à « Centrale au Féminin »et à BPW (Business Professional Network), elle adhère maintenant à « Osez le Féminisme« , dont l’action lui semble particulièrement pertinente.

Diplômée de Centrale Paris, elle a travaillé 25 ans en tant que cadre dans de groupes internationaux. Elle a maintenant choisi de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle, en l’orientant dans un sens plus en cohérence avec ses engagements personnels. C’est pourquoi elle a décidé d’ouvrir une boutique de produits biologiques et écoproduits au sein du réseau Biocoop puisqu’ils partagent le même objectif de développement de l’agriculture biologique dans un esprit d’équité et de coopération.

Elle soutient les actions de développement durable : interdiction des OGM, développement d’énergies renouvelables, recyclage, développement de modes de déplacement doux, lombricompostage,… Elle privilégie dans son approvisionnement et dans l’équipement de son magasin ce qui a été produit en local, les produits Nature & Progrès et Demeter (bio-dynamie), par des CAT (Centre d’Aide par le Travail), ou par des producteurs ou associations engagés dans la défense de l’environnement ou la production équitable (Idéo, LPO, Saldac, Solalter,…)

A Paris, elle privilégie les déplacements en transports en commun et depuis l’été 2007 a échangé la carte clé de sa Scénic de fonction contre celle de Vélib. Elle utilise aussi son viel Espace qui lui sert à apporter au magasin les jus de fruits/cidres et poirés de producteurs normands et aussi… les fruits de son propre verger !