Le Retour à la Terre soutient les opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

Nantes a déjà un aéroport qui est loin d’être saturé ; cette ville est desservie par le TGV. Le projet de construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes détruirait inutilement 2.000 hectares de terres agricoles et porterait atteinte à un bocage connu pour sa biodiversité. C’est donc tout naturellement que le Retour à la Terre bien que parisien (et normand) soutient l’opposition à ce projet.
Aujourd’hui a lieu l’étape finale de la « marche » – en fait le « tracto vélo » – qui a mené les opposants de Notre Dame des Landes à Paris ; Le Retour à la Terre y sera présent et contribuera à sa façon – bio évidemment – au soutien des manifestants !
Pour en savoir plus, rendez vous près du Sénat à l’heure du déjeuner puis place André Honnorat (entrée du jardin du Luxembourg face au jardin de l’Observatoire) en début d’après midi.
Pour en savoir plus, voici un lien utile.