La loi travail est elle bio ?

La question peut surprendre et on peut au contraire se demander quel est le rapport entre un projet de loi qui prétend incarner une simplification du code du travail et les produits que vous trouvez dans vos magasins Biocoop le Retour à la Terre et pourquoi aborder la question sur ce site.

Manifestation du 31 mars contre le projet de loi travail

Les textes européens sont clairs et l’Agriculture Biologique (ou « bio » pour les habitués) n’implique rien d’autre que le respect d’un cahier des charges très précis visant à exclure l’utilisation de produits de synthèse.

Le cahier des charges AB ne contient aucun volet social et en ce sens il est évident que le projet de loi travail est compatible avec l’agriculture biologique de la même manière que le modèle économique de la grande distribution est compatible avec l’agriculture biologique.

Si vous connaissez nos magasins vous aurez remarqué que nous cherchons à aller plus loin. Au delà du respect du cahier des charges de Biocoop qui comporte un volet social contraignant – au moins 75% des heures travaillées en CDI, remise pour les salariés supérieure à 15% – nous cherchons à créer le plus possible d’emplois, à privilégier une bio de petits producteurs, une bio locale  et une économie solidaire et équitable envers tous les acteurs, au nord comme au sud

Cette filière solidaire et équitable dont nous faisons partie et que nous cherchons à développer n’a pas besoin de cette loi « travail » pour créer des emplois, cette loi permettant au contraire de fragiliser la situation des salariés pour rendre encore plus efficace la stratégie destructrice de la grande distribution. A titre d’illustration, avez-vous déjà vu des magasins Biocoop où les clients remplacent les caissiers et détruisent par là même des emplois ?

C’est pour cela que, bien que nous soyons « patrons », nous nous opposons à ce projet et que nous avons manifesté hier sous une pluie battante !

Catherine et Eric

Pour en savoir plus :