L’association WE MOVE lance la pétition pour interdire le glyphosate

Interdire le glyphosate et protéger la population et l’environnement contre les pesticides toxiques

Depuis des décennies, le glyphosate, un pesticide toxique, est pulvérisé sur les champs où poussent les fruits, les légumes et les céréales que nous mangeons. Nos parcs et nos quartiers sont susceptibles d’être contaminés, et un test a révélé que l’urine de presque un Européen sur deux contenait ce poison toxique.

L’association WE MOVE lutte pour faire retirer le produit du marché. Elle veut se faire entendre de la Commission européenne avec pour objectifs :

  • Interdire les herbicides à base de glyphosate, dès lors que des liens ont été établis entre une exposition à ceux-ci et l’apparition de cancers chez l’homme et que l’utilisation de ces produits a provoqué des dégradations des écosystèmes.
  • Faire en sorte que l’évaluation scientifique des pesticides aux fins d’une approbation par les autorités de régulation de l’UE s’appuie uniquement sur des études ayant été publiées, commandées par les autorités publiques compétentes et non par l’industrie des pesticides
  • Fixer à l’échelle de l’UE des objectifs obligatoires de réduction de l’utilisation des pesticides en vue de parvenir à un avenir exempt de pesticides.

Malheureusement il s’agit du pesticide le plus utilisé au monde, et Monsanto compte parmi l’un de ses plus grands producteurs. Ce produit lui rapporte des millions chaque année. La multinationale a donc recours à des méthodes de lobbying agressives pour le maintenir sur le marché.

Mais WE MOVE passe aujourd’hui à l’attaque avec une initiative citoyenne européenne. Il s’agit de l’outil le plus puissant dont nous disposons en tant que citoyens européens pour interpeller la Commission européenne. Si nous récoltons 1 000 000 signatures, la Commission sera légalement tenue d’écouter nos requêtes. Dans le cas contraire, elle pourrait les ignorer. Afin d’avoir un impact réel, l’association doit rassembler les signatures d’ici cet été, lorsque les discussions les plus importantes seront initiées.

Les magasins Biocoop le Retour à la Terre s’associe à cette pétition et vous invite à la signer dès aujourd’hui !