L’enquêteur public rend un avis défavorable au projet EuropaCity

Le gigantesque centre commercial EuropaCity devrait s’étaler entre Paris et l’aéroport Roissy-CDG, au nord de Paris. Mais le commissaire-enquêteur a rendu un avis défavorable à ce projet dans le cadre de l’enquête publique.

C’est un nouveau coup dur pour les porteurs du projet de centre commercial EuropaCity qui doit être réalisé à Gonesse dans le Val-d’Oise. Dans les conclusions du rapport d’enquête publique le commissaire-enquêteur Ronan Hébert estime que l’aménagement n’est pas profitable à l’environnement, « un projet peu compatible avec la notion de développement durable« , pas plus qu’à l’emploi puisque « les objectifs sont peu en phase avec le niveau de formation local« .

Les porteurs du projet, Auchan et le chinois Wanda (spécialisé dans l’hôtellerie), veulent faire d’EuropaCity un gigantesque centre commercial qui offre de nouveaux services : des commerces, des hôtels, une salle de spectacle, une piste de ski, un parc aquatique… le tout sur 80 hectares de terrain (l’équivalent d’une centaine de terrains de football). Le projet doit voir le jour en 2024 pour un investissement total de 3,1 milliards d’euros.

Pour se défendre, Auchan et Wanda n’hésitent pas à contre attaquer en expliquant que le projet pourrait amener des emplois. Mais Ronan Hébert précise que « le transfert d’emploi impliquant la destruction d’autres sur les territoires voisins n’est pas compatible avec un développement équitable« .

Son avis n’est que consultatif, mais il vient s’ajouter aux doutes déjà exprimés par le précédent gouvernement sur le sujet.

Nous avons clairement pris position contre ce nouveau projet de bétonisation massive de terres agricoles, comme nos amis partenaires Ecocampus.