Une première victoire contre la ferme des #4000bovins

Le projet de ferme-usine des 4000 bovins envisagé à Digoin en Saône-et-Loire vient de connaître son premier coup d’arrêt. Le commissaire enquêteur a en effet émis un avis négatif au dossier d’enquête publique.

En lançant une pétition en ligne ayant reçu le soutien de près de 70 000 personnes, l’association Agir pour l’environnement a créé les conditions de cette première victoire. Ce type de ferme-usine illustre parfaitement les dérives d’une industrialisation de l’agriculture, transformant paysans et animaux en variables d’ajustement, corvéables à merci et exploitables à satiété !

Inutile de dire que le fait d’avoir envoyé 70 000 messages de protestation à cette ferme-usine a été de nature à influer sur la décision du commissaire enquêteur qui n’a pu rester insensible à une opposition déterminée.

L’association restera vigilante dans les semaines qui viennent car l’avis du commissaire enquêteur n’est que consultatif. Le préfet de Saône-et-Loire a maintenant la responsabilité de suivre l’avis du commissaire enquêteur ou relancer ce projet fou.

Avec plus de 8000 adhérents et 530000 contacts électroniques, Agir pour l’Environnement est en mesure de peser sur les décideurs politiques et d’empêcher la multiplication des fermes-usines.

Aujourd’hui comme demain, donnez-nous les moyens d’agir en adhérant à Agir pour l’Environnement.