Téléphone mobile et santé : le Département de la Santé californien déclenche l’alarme

Le Département de la santé de Californie vient de reconnaître officiellement les risques pour la santé des téléphones mobiles et adresse à la population une série de recommandations pour se protéger contre les ondes de radiofréquences !

Le combat mené aux Etats-Unis par le Dr Joel Moskowitz, et en France par le Dr Marc Arazi, pour alerter les Autorités publiques sur les dangers potentiels des ondes de radiofréquences émises par les téléphones mobiles a fini par payer. Le Ministère de la Santé californien vient en effet de lui donner raison en diffusant un communiqué de presse officiel dans lequel il fait toute une série de recommandations pour protéger la santé des utilisateurs de smartphones. Car leur santé est, selon les résultats d’un nombre croissant d’études, gravement mise en danger. C’est d’ailleurs ce que confirme le Dr Annie J. Sasco, ancienne Directrice de l’Unité d’Epidémiologie pour la Prévention du Cancer au Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), appartenant à Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ainsi, explique-t-elle, « En mai 2011, le CIRC classifiait l’exposition aux champs électromagnétiques comme un cancérogène possible. Depuis de nouvelles études se sont accumulées, épidémiologiques, mais aussi expérimentales. Et ces études ont confirmé ce caractère cancérigène. Et de multiples autres effets néfastes pour la santé sont mis à jour « .

Avec les données récentes concernant les mesures de DAS au contact du corps, elle estime qu’il est donc  » plus que jamais nécessaire de renforcer les précautions indispensables pour sauvegarder la santé et en tout premier lieu celle des foetus, bébés et enfants « . Et elle approuve les recommandations californiennes  » qui vont exactement dans cette direction ».

Ces recommandations, qui interviennent quelques jours après l’annonce en France d’une campagne des six bons usages faite par Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire, mais tout à fait insuffisante, et de l’interdiction du téléphone portable à l’école et au collège par Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, montrent à quel point ce sujet est important.

Quelles sont ces recommandations faites aux utilisateurs?

Le département de la Santé Californien recommande :

1) De garder son téléphone portable à distance de son corps, dont la tête et le cou, y compris la main, et jamais dans la poche du pantalon ou dans le soutien-gorge. Cette recommandation est pourtant totalement occultée jusqu’ici par les Pouvoirs publics Français et Européens, y compris tout récemment par le Ministère français de la Transition écologique et solidaire dans sa campagne d’information ;

2) De réduire l’usage du téléphone quand le signal est faible ;

3) De réduire l’usage du téléphone quand on l’utilise en streaming pour regarder de la vidéo ou de la musique, ou quand on télécharge des documents numériquement lourds ;

4) De laisser le téléphone en dehors du lit la nuit ;

5) D’enlever les écouteurs du téléphone et de les retirer des oreilles quand on ne téléphone pas, car ils transmettent les ondes ;

6) D’éviter les produits qui sont censés protéger des ondes de radio fréquence et qui peuvent en réalité augmenter l’exposition à ces ondes.