Plim

Illustration par Lucile Duchemin.

Capucine est diplômée d’une école d’ingénieur en agriculture avec spécialisation en agriculture biologique et alimentation santé…
Son concept PLIM est issu d’une belle rencontre qu’elle a faite avec une jeune amérindienne qui fabriquait ses propres serviettes hygiéniques : dans cette riche culture, le mot « règle » n’existe pas, on parle de « sang des lunes » car le cycle féminin naturel suit celui de la lune.  La femme qui a ses règles y est très respectée, tout particulièrement des hommes. Il est inconcevable pour elle de jeter son sang et même de le considérer comme impur. La terre nourrit les humains, les femmes nourrissent un fœtus, puis un bébé, alors à la naissance, les femmes remercient donc symboliquement la terre en lui offrant le placenta qui la nourrira à son tour. Pour le « sang des lunes », c’est le sang qui aurait pu nourrir un fœtus, donc les femmes remettent ce sang à la terre pour qu’elle continue de les nourrir.

Evidemment, cette vision de la femme, de ses « règles » peut être considérée comme dépassée, enfantine, exotique,… en tout état de cause, elle est contraire à la vision que les religions ont imprimé dans notre culture collective occidentale.
Considérons-nous notre sang comme un potentiel de vie ou comme une contrainte ingrate, impure, un mauvais moment à passer ? En France, la femme en période de menstruation avait plutôt tendance à « faire tourner le beurre » et pas question de faire une mayonnaise !

C’est pour changer le regard des femmes sur leur propre menstruation que l’équipe PLIM a choisi pour elles de réaliser des serviettes dans des tissus bariolés qui évoquent la gaité, contrairement aux serviettes hygiéniques classiques, quand bien même ces dernières seraient elles écologiques.

Depuis 10 ans des petites mains fabriquent de jolies protections pour l’intimité féminine. Au départ à petite échelle avec quelques idéaux de confort pour toutes et tous et des idées écolos. Et puis en 2009, deux demoiselles dynamiques et pleines de vie, désireuses de dédramatiser des « trucs de fille » jugés tabous (les règles, les petites fuites urinaires) ont créé la société PLIM. Leurs petits produits ont survécu à 10 ans d’utilisation, se sont perfectionnés, adoucis, harmonisés. Elles maitrisent aujourd’hui les fils, fibres, tissus et matières. Et c’est avec une forte envie de fabriquer des tissus heureux que l’équipe PLIM veut transmettre un peu de joie à toutes les femmes lors de leurs menstruations et aussi dans tous les autres moments peu évidents liés aux fuites urinaires et à l’incontinence.

Elle réfléchit également à la conception de produits pour …. l’incontinence masculine- sujet tabou – qui touche près d’un million d’hommes en France

Voulez vous plimer vous aussi ?

La gamme disponible au Retour à la Terre est produite en France et est réalisée en coton biologique