Sol à Sol

Sol à sol est née en 2006 de plusieurs rencontres : 

  • celle des deux créatrices, deux femmes engagées, Beatriz Paixao et Nadine Couchoux, portées par des valeurs communes de solidarité et  convaincues « que chacun de nous se doit de participer au changement pour un monde meilleur… ».
  • de celles de Beatriz et Nadine avec des petits producteurs de maté bio en Argentine malmenés par les crises économiques, par les prix fixés très bas du maté et par la complexité administrative de leur pays.

La voie du commerce équitable s’est imposée à elles deux comme une solution évidente pouvant offrir des débouchés durables à ce petit groupe de producteurs de maté et de thé du nord de l’Argentine et elles ont décidé de créer ensemble la société Sol à Sol.

De plus, ce  projet de commercialisation du maté bio-équitable argentin leur a permis de créer un lien entre la sauvegarde de la forêt subtropicale et les traditions alimentaires liées au bien-être offert par les plantes et autres trésors de la forêt.

Les deux créatrices ont souhaité que la solidarité se fasse tout au long de la filière du maté et ne s’arrête pas à son seul pays de production : arrivé au port de Marseille, le maté est immédiatement acheminé à l’ESAT (Établissement et Services d’Aide par le Travail) Arc-en-Ciel de Carnoux-en-Provence.  Les personnes handicapées et fragilisées, accompagnées par les responsables de l’atelier alimentaire, effectuent les mélanges, le conditionnement et l’expédition du maté.

Sol à Sol, une entreprise qui illustre au présent la volonté pour ses créatrices et l’opportunité pour les « consomm’acteurs » de contribuer au développement d’une économie alternative, équitable à tous les maillons de la chaîne.

Souhaitons plein succès à ces entrepreneures sociales engagées !

Ci dessous Nadine Couchoux et Beatriz Paixao faisant déguster leurs différents Maté au Retour à la Terre Rive Gauche

Dégustation de maté Sol à Sol