Maté

Les feuilles de maté ou chimarrão sont consommées depuis des temps ancestraux pour leurs qualités gustatives et pour leurs vertus par les communautés indiennes Guarani. Cette tradition se perpétue de nos jours et le maté est même devenu la boisson quotidienne préférée des habitants d’Amérique latine (Argentine, Chili, Paraguay, Uruguay, Brésil,…) mais aussi dorénavant en Orient (Liban, Syrie et de plus en plus en Turquie).
La consommation de maté peut revêtir dans certains pays un cérémonial spécifique, au même titre que pour le thé avec utilisation de récipients ad hoc : calebasses,…

Délicieuse boisson, le maté à des propriétés tonifiantes pour l’organisme, c’est un stimulant intellectuel, il est également aussi souvent associé au régime minceur grâce à ses propriétés régulatrice et diurétique.
La consommation de maté remplace pour certains celle de thé ou de café.
Puisque cette plante est riche en composants phénoliques, certains lui attribuent d’importantes vertus anticancérigènes… Le cancer persiste malheureusement dans tous les pays où on consomme le maté même si on ne peut exclure qu’il ait un effet positif sur les organismes atteints par la maladie.

On le consomme nature ou aromatisé avec des huiles essentielles ou mélangé avec d’autres plantes comme la menthe, la citronnelle, les épices, le gingembre, les fleurs de lavande,….