Kiwaï

Etrange petit fruit que voilà ! Si vous n’êtes pas encore client du Retour à la Terre, il est fort probable que, vous n’ayez jamais entendu parler du Kiwaï alors qu’en fait, c’est loin d’être une nouveauté. En effet, il s’agit d’un ancêtre du kiwi, tout petit, tout mignon, de la taille d’une cerise, dépourvu de pilosité en surface.

Le kiwai est un kiwi de Sibérie, originaire d’Extrême-Orient.
Il est très riche en sucre, en vitamine C (plus que le kiwi), et en de nombreux oligoéléments tels que le potassium, le calcium, le magnésium, le fer,..
Lorsqu’il est mûr, il est souple et  même un peu flétri. Contrairement au kiwi, le kiwaï se mange tel quel, avec sa peau. Son goût est cousin du kiwi avec peut-être un peu plus de rondeur.  On peut aussi en faire des desserts :  beignets, tartes… mais le plus simple et le plus savoureux c’est bien sûr à l’état naturel !
Pour accélérer sa maturité, on peut le mettre dans un sachet avec des pommes.

Ce fruit encore peu connu est très apprécié des enfants car il est particulièrement facile à manger (pas d’épluchage). Et pour les parents il vaut mieux leur proposer un fruit riche en vitamine C plutôt que de leur infliger des compléments alimentaires.

Il est produit par des lianes comme le kiwi ; il pousse aussi en France, on en trouve même en Normandie ! (il faut un pied mâle et un pied femelle et ne pas être trop impatient car la mise à fruit prend quelques années) ; il supporte assez bien le froid (jusqu’à -25°C). On le commercialise en France à la fin de l’été (août septembre).