Quetsches

Inimitable de par sa forme allongée, sa couleur violacée presque bleue et son goût si particulier, très fruité et à la fois sucré et acidulé, cette prune tardive annonce la fin de l’été.

Également appelée prune de Damas, les quetsches se sont particulièrement bien adaptées en Alsace, région qui lui a donné son nom et a déposé une demande d’AOC.

Si les quetsches d’Alsace sont les plus connues, il existe pourtant bien d’autres variétés de quetsches qui s’en distinguent par leur forme, leur taille et parfois même leur couleur :

La quetsche d’Alsace est une petite quetsche (20g en moyenne) au fruit allongé à la peau violette et à la chaire jaune. Elle se récolte à la mi septembre.

Les quetsches d’Italie (ou quetsche Fellenberg) et les quetsches Ersinger sont plus grosse (jusqu’à 40g) et il existe même une variété de quetsche jaune pâle, la quetsche blanche d’Etricourt.

Comme toutes les prunes, la peau des quetsches est naturellement recouverte de pruine, un voile blanc qui les protège du soleil et ce voile est particulièrement visible sur leur peau foncée.